À l’occasion de la 14ème journée de championnat, les Hurlus se déplaçaient au Freethiel de Waasland Beveren. Un déplacement qui ne s’annonçait pas évident pour l’Excel, tant les Waaslandiens étaient difficiles à prendre dans leurs bases, avec seulement une défaite face à Lokeren, le 19 août. Pourtant, les Rouges et Bancs allaient devoir tout donner pour l’emporter, eux qui restaient sur une série de cinq matches sans victoire.

Un match qui débutait au petit trot pour l’Excel, qui peinait à développer son football fluide et offensif habituel. De leur côté, les Waaslandiens effectuaient un pressing haut tout en multipliant les combinaisons au milieu de terrain. Mais les Hurlus n’y étaient pas vraiment en ce début de match, ratant leurs passes et n’effectuant pas assez de déplacement. Petit à petit, les locaux se créaient des opportunités, et cela allait s’avérer payant. À la 25ème, après un excellent centre de Demir sur la gauche, Morioka, seul de tout marquage, plaçait une tête imparable pour Bailly. 1-0, et ce n’était pas volé pour les Flandriens, plus percutants dans ces premières minutes. Cette ouverture du score semblait réveiller les Mouscronnois, qui se créaient une énorme occasion dans la foulée mais, seul dans le rectangle, Olinga trouvait Roef sur sa trajectoire. Un réveil de courte durée, tant les visiteurs semblaient en manque de créativité en phase offensive. 1-0 à la pause, l’Excel allait devoir remonter sur la pelouse avec de biens meilleures intentions pour espérer revenir au score.

Ce début de seconde période était à l’avantage de l’Excel. Plus motivés et légèrement plus créatifs, les Hurlus dominaient des Waaslandiens attentistes, qui cherchaient la moindre ouverture pour partir en contre. Mais, bien que les Mouscronnois se créaient plus d’opportunités, aucune grosse occasion n’était à signaler pour Roef, qui ne devait pas étendre son talent pour sauver ses couleurs. Pire encore, à la 61ème, la tactique locale s’avérait payante. Ampomah, libre de tout marquage, était à la conclusion d’une contre-attaque éclaire waaslandienne. 2-0, c’était un coup dur pour l’Excel, qui semblait mieux dans cette mi-temps. Par la suite, les Hurlus s’exposaient encore un peu plus aux contres flandriens, tout en essayant de revenir dans la rencontre. Mais il était écrit que Mouscron ne marquera pas ce soir, preuve en est à la 82ème, avec ce sublime coup franc de Govea qui trouvait le poteau d’un Roef totalement battu. Mais lors que les Hurlus peinaient à se trouver des occasions dangereuses malgré plusieurs tentatives, les Waaslandiens, eux, trouvaient le cadre presque systématiquement, contraignant Bailly à plusieurs arrêts décisifs. Finalement, le score ne bougeait plus. L’Excel s’inclinait, portant sa série de match sans victoire à six. Un sérieux coup d’arrêt dans l’excellent début de saison des Hurlus, qui auront 2 semaines pour remettre les choses en place, avant la réception du Sporting d’Anderlecht.

 

Réactions:

Bruno Godeau :

Nous savions qu’ils étaient dangereux sur les centres, ainsi que sur l’infiltration. Finalement, nous prenons le premier but sur un centre. Mais je pense qu’ils ont marqué sur leur seule réelle occasion en première temps. Nous, nous étions bien dans le match, mais nous manquons clairement de réalisme à la finition. Nous n’avons plus cette esprit « killer » du début de saison, ni notre réussite qui nous permettait de marquer à chaque rencontre. Cette trêve internationale va nous permettre de souffler et travailler ce qui ne va pas, pour retrouver les jambes de notre très bon début de saison.

Dimitri Mohamed :

Il nous a manqué du réalisme ce soir, ainsi que plus d’impact dans les duels. Face à une équipe aussi physique que Beveren, nous nous devions d’être présents sur chaque ballon, ce qui n’a pas toujours été le cas.  Malgré tout, je pense que nous avons eu presque autant d’opportunités qu’eux pour marquer, même si leur gardien n’a pas eu énormément d’arrêts à faire. Au final, nous perdons sur des erreurs de notre part, qui ne doivent pas arriver à ce niveau, d’autant plus que nous étions venus ici avec la ferme intention de repartir avec les trois points.

Mircea Rednic :

Je tiens tout d’abord à féliciter Waasland Beveren pour leur match, ainsi que pour leur bon début de saison. C’est une équipe qui joue bien au football, et qui est efficace devant le but. Au final, c’est ce qui a fait la différence aujourd’hui. Nous, nous amenions le ballon dans les 16 mètres mais, la plupart du temps, nous n’étions pas dangereux. De leur côté, les Waaslandiens jouaient bien mieux leurs phases offensives, en nous surprenant tout d’abord après un centre, pus sur une contre-attaque. C’est le football, et cette victoire est méritée pour Beveren.

 

Waasland Beveren – Royal Excel Mouscron : 2-0

Les buts : 25ème Morioka (1-0), 61ème Ampomah (2-0)

Waasland Beveren : Roef, Demir, Mananga, Boljevic, Seck, Angban, Jans (89ème Caufriez), Ampomah (76ème Dierckx), Morioka (90ème Myny), Camacho, Thelin

Mouscron : Bailly, De Medina, Govea, Olinga (46ème Amallah), Bolingi, Muohamed, Awoniyi, Gulan, Nkaka (55ème Aidara), Vojvoda, Godeau

Cartes jaunes : Camacho, Ampomah, Angban, Gulan