Racines du club

Les racines du club

Le club voit le jour en 1922 avec les créations successives de l’Association Athlétique Mouscronnoise et du Stade Mouscronnois.

En 1964, ces deux entités fusionnent pour former le Royal Excelsior Mouscron.

En 1990, le Royal Excelsior Mouscron et le Rapid Club Luingnois (créé en 1976) fusionnent pour former un nouveau club avec la même nomination : le Royal Excelsior Mouscron.

Histoire récente

A la suite de la mise en liquidation de l’Excelsior Mouscron dont le matricule 224 fut radié par la Fédération Belge, le club renait suite au rachat du matricule 216 du RRC Péruwelz par la SCRL « Futurotop Wp » créée au début de l’année 2010 par un groupe de 9 investisseurs et composée de personnalités régionales.

L’objectif était de redonner vie et sens aux importantes infrastructures sportives appartenant aux pouvoirs publics mouscronnois et d’assurer la pérennité et le développement du Centre de Formation Futurosport. A cette époque, le matricule 216 du RRC Péruwelz évoluait en Division 3.

Fier de porter ses couleurs historiques rouge et blanc, le club rebaptisé Mouscron-Péruwelz, remplaça le blanc par le bleu afin de faire honneur au club racheté qui jouait en bleu et blanc.

RMP

Lors de la saison 2016-2017, le Royal Excel Mouscron débute difficilement le championnat mais grâce à des victoires importantes contre ses concurrents directs et en accrochant certains ténors de la Jupiler Pro League, le club réussi à engranger des points importants au classement.

Les supporters de l’Excel auront vécu de folles soirées au Canonnier avec notamment un match nul 2-2 contre le KRC Genk et une victoire 2-1 contre le Standard lors de l’avant-dernière journée de championnat. Le plus grand moment d’émotions de la saison se déroulera lors de l’ultime journée de la phase classique avec un derby à Courtrai.

L’Excel devait impérativement s’imposer et espérer un faux pas de son concurrent direct, Westerlo, afin de s’assurer une place en D1A l’année suivante. Poussés par une horde de supporters Hurlus qui se sont déplacés en nombre, les joueurs ont réalisé une performance de toute haute voltige et grâce à un but de Mahmoud Hassan et un auto-but courtraisien, l’Excel s’est imposé 0-2 en terre courtraisienne.

Revivez les émotions de ce match fou grâce au reportage de notre Web TV : https://www.youtube.com/watch?v=4wx7oAOez4I

Contrairement à la saison précédente, lors de la saison 2017-2018, le Royal Excel Mouscron entame le championnat avec un joli 13/18 avec notamment des très belles victoires contre Gand (3-1) et Bruges (2-1) à domicile. Grâce à ce début de championnat de folie et une solidité à domicile, les Hurlus se sauvent plus facilement que la saison précédente et terminent le championnat à la 14 ème place.

Cette saison fut marquée par l’explosion de Taiwo Awoniyi et Jonathan Bolingi à la pointe de l’attaque grâce à des caviars servis par Omar Govea. Ces 3 joueurs auront réussi à retirer leur épingle du jeu sous les ordres de Mircea Rednic afin de réussir une saison pleine.

Lors de la saison 2018-2019, le club a connu l’un de ses plus mauvais départs en championnat. Malgré travail et rigueur, les résultats ne venaient pas mais comme souvent, après la pluie vient le beau temps. L’arrivée de Bernd Storck combinée à des transferts hivernaux intelligents et un stage en Espagne efficace, le Royal Excel Mouscron sort la tête de l’eau et enchaine les bons résultats. Comme chaque année, l’équipe fut intraitable à domicile et elle régala ses fidèles supporters contre les grosses équipes du championnat avec par exemple un match nul contre le Standard (0-0), une victoire contre Gand (3-1), une victoire contre Anderlecht (3-1) et une victoire dans le derby wallon contre Charleroi (3-0). Contrairement aux autres années le Royal Excel Mouscron se déplaçait aussi très bien loin de l’enceinte du Canonnier avec une victoire contre le futur champion Genk (1-2), une victoire à Gand (1-2), un match nul au Standard (1-1) et une très belle victoire à Bruges (1-2) pour clôturer la saison.

Ces résultats fantastiques contres les grosses équipes accompagnés d’autres très bons résultats contre des équipes de milieu et bas de classement ont constitué une très jolie 2eme partie de championnat avec un 26/33 et une série de 9 matchs dans défaites pour clôturer la phase classique. Cette fin de saison exceptionnelle aura permis au club de se classer 10èmemalgré un départ mitigé.

La saison 2018-2019 aura été sans aucun doute la saison la plus aboutie du club depuis son retour dans l’élite du football belge. De nombreux joueurs talentueux auront réussi à exploser sous les ordres de Bernd Storck comme Taiwo Awoniyi (Revenu de Gand en janvier où il n’a pas eu sa chance), Manuel Benson (Prêté par Genk et sélectionné avec les diablotins suite à ses très bonnes performances avec l’Excel), Jean Butez, Selim Amallah, Mergim Vojvoda, Franck Boya, …

 

2020- : Rachat par Gérard Lopez et nouveau partenariat avec le LOSC Lille

Le rachat est officialisé le 18 juillet 2020. Gérard Lopez, propriétaire du LOSC, annonce alors que c’est lui-même, par le biais d’une de ses sociétés, qui a racheté l’Excel et non le LOSC. Il précise qu’il a acheté le club en son nom pour ne pas faire de Mouscron un club satellite de Lille. Il confirme le partenariat avec le LOSC qui mettra à disposition des jeunes joueurs avec du talent. Fernando Da Cruz est nommé entraîneur et fait son retour après son passage en 2015 avec le RMP. Diego Lopez est nommé directeur sportif. Patrick Declerck (président) et Paul Allaerts (CEO) maintiennent leurs fonctions.

Le 19 octobre 2020, Fernando Da Cruz est démis de ses fonctions avec un bilan de 3 sur 27 points. Le Royal Excel Mouscron occupe la dernière place de la Jupiler Pro League. Le lendemain, Jorge Simão accompagné de ses deux assistants Leandro Morais et Gilberto Andrade le remplacent. 

Royal Excelsior Mouscron
Saison-96-97-2
Saison-97-98-2
Saison-98-99-2
Saison-99-2000-3
Saison-2000-2001-2
Saison-2001-2002-1
Saison-2002-2003-2
Saison-2003-2004-1
Saison-2004-2005-2
Mouscron/ Présentation de l'Excelsior de Mouscron
1 er rang en haut :Christophe Soyez, Alexandre Teklak, Bayard bertin Tomu, Romain Haghedooren, Olivier Besengez, Patrice Luzi, Demba Ba, Adnan Custovic, Bastien Chantry,  Christophe Martin, Denuit

Rang du milieu: Delmotte, jean-Felix Dorothée, Pacho Sanchez, Jean-Philippe Charlet, Didier Vandenabeele, gil Vandenbrouck, Claude Verspaille, Steve Dugardein, Sébastien Grimaldi, Van Gijseghem, patrck Stélandre

Rang du bas: kevin Hatchi, Maciel, David Grondin, jacques Vandewalle,  Alain Tirloit, Van Daele, D'Haese, geoffrey Toyes, Karim Fellahi, Adolp Tohoua, 


BELGA PHOTO YVES BOUCAU
Saison-2006-2007-1
Saison-2007-2008-1
Saison-2009-2010-1
Championnat D2 Saison 2012-2013
Saison-2015-2016-2
Saison16-17
Saison17-18
Saison18-19
71237331_3048227785252499_6791834821153783808_o
MOUSCRON ,BELGIUM - JULY 28 : Top line from left to right : Simba, Agouzoul, Bakic, Gnohere, Zeka, Mohamed, Deleu, Monteiro, Fernando Da Cruz, Dos Santos, Matthieu Losada, Sylvestre; Onana, Gueye, Postolachi, Brym, Loris Henry - Middle line from left to right : Chanat, El Hasnaoui, Duvignau, Lettelier, Croes, Vroman, Bocat, Diego Lopez, Patrick Declerck, Michel Franceus, Antonov, Tabekou, Desmet, Nuttin, Binet, Lambert, Degouys - Under line from left to right : Van Durmen, Olinga, Ciranni, Omoigui, Nlandu, Saglik, Vasic, Gillekens, Guarneri, Ippolito, Dione, Seys, Badibanga, Hocko, Faraj  pictured during the team photo shoot of Royal Excel Mouscron prior the new Jupiler Pro League season, on 28/07/2020, in Mouscron, Belgium. 
( picture by Jimmy Bolcina / Photo News
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK