Actuellement 3ème du classement à égalité avec l’Antwerp et Anderlecht, l’Excel recevait le Standard de Liège, à l’occasion de la 11ème journée de championnat. Des Rouches qui pointaient à 6 points derrière les Hurlus, à l’entame de cette rencontre. Sur une série de 2 matches nuls, les Mouscronnois avaient à cœur de repartir avec les trois points, poussés par un Canonnier sold out.

 

Et ce sont les Rouches qui se montraient convaincants d’entrée de jeu, en effectuant un pressing haut, qui empêchait l’Excel de sortir proprement. Après ces 10 minutes de nette domination standarmen, l’Excel parvenait enfin à retrouver son football. Mieux encore, les hommes de Rednic se procuraient opportunités sur opportunités, mais le dernier geste faisait défaut, à l’image de cette frappe d’Aidara à bout portant, qui terminait sa course dans le petit filet. Mais alors que rien ne semblait pouvoir arriver à l’Excel, le Standard parvenait à ouvrir la marque avec beaucoup de réussite. À la 33ème, après un corner botté dans le petit rectangle, Locigno, surpris de voir le ballon lui tomber dessus, déviait dans son propre but. 0-1 alors que les locaux maitriser leur sujet, l’Excel était mal payé. D’autant plus qu’après cette ouverture du score, les Mouscronnois perdaient leur football, commettant des approximations techniques. À la 43ème, le Standard aurait pu une nouvelle fois bénéficier d’un but casquette, après une mésentente entre Bailly et Nkaka, ce dernier déviant presque le ballon dans son but alors que le portier était sur la trajectoire du centre d’Edmilson. 0-1 à la pause, mais ce Mouscron était capable de revenir dans la rencontre.

Et l’Excel redémarrait de la meilleure des manières sa seconde période ! Suite à un corner d’Olinga, et après un cafouillage entre Ochoa et Amallah, le numéro 21 local finissait par pousser le ballon dans le but. 1-1, l’Excel se remettait dans le droit chemin ! Quelques minutes plus tard, les Hurlus n’étaient pas loin de prendre les devants. Parfaitement lancé par Govea dans la profondeur, Awoniyi résistait au retour de la défense adverse et parvenait à frapper sur un Ochoa attentif, qui repoussait le ballon dans les pieds d’Amallah, mais le portier mexicain était encore sur la trajectoire. La rencontre s’emballait, présentant deux équipes offensives qui multipliaient les contres et opportunités. Malheureusement, à ce petit jeu, ce sont les Standarmens qui se montraient les plus réalistes. À la 74ème, après une belle percée d’Edmilson côté droit, ce dernier parvenait à adresser un centre parfait pour Orlanda Sa, étrangement libre de tout marque, et qui ne se faisait pas prier pour inscrire le 1-2. La fin de match était compliquée pour l’Excel, qui tentait de se jeter vers l’avant sans succès, mais avec beaucoup d’erreurs dans le dernier geste. Govea avait l’occasion d’égaliser sur un coup franc bien placé, mais sa frappe ne trouvait pas le cadre d’Ochoa. Dans le temps additionnel, Locigno accrochait Edmilson dans le rectangle. Ce dernier transformait son penalty, pour sceller le score final à 1-3.

Une 3ème défaite en championnat pour l’Excel, qui pourrait perdre sa place dans le top 6 dès la fin de cette 11ème journée. Mais nul doute que ce Mouscron trouvera les ressources pour relancer son sublime début de saison !

 

Réaction Nkaka :

Je pense que la différence s’est faite sur des détails aujourd’hui. Nous avons commis quelques erreurs individuelles, qui se sont payées cash ce soir. Ce premier but du Standard nous fait mal, car nous étions dans un temps fort, avec la possibilité de mener 2 voire 3-0. Malgré cela nous parvenons à réagir en début de seconde période en revenant au score. Nous gâchons encore des opportunités et, sur une nouvelle erreur individuelle, le Standard nous puni à nouveau. Nous devons vite repartir de l’avant, en améliorant ce qui n’a pas été aujourd’hui, notamment dans les derniers gestes.

 

Réaction Rednic :

Nous savions qu’un match difficile nous attendait ce soir, face à une bonne équipe du Standard, qui redevient de plus en plus meilleure. Nous avons eu des possibilités de mener au score, mais le dernier choix était trop souvent mauvais, voire trop individualiste. J’avais l’impression que certains joueurs voulaient absolument marquer. En deuxième mi-temps nous parvenons à égaliser, et nous aurions pu mener si Amallah transformait sa grosse occasion. Mais ça n’a pas été le cas, et notre fin de match n’était pas bonne. Nous laissions trop d’espaces aux attaquants Standarmens dont Edmilson, qui nous a fait mal sur le second but et son centre sur Sa. Malheureusement face à ce genre d’attaquants, il ne faut pas laisser trop d’occasions car il ne leur en faut pas beaucoup pour inscrire un but. SI le Standard a gagné, c’est que le Standard a été meilleur que nous, et mérite sa victoire.

Réaction Amallah :

Je pense que si je marque ma seconde occasion, le match est totalement différent. Déjà en première période, nous avons eu un gros temps fort dont nous n’avons pas su profiter. La jeunesse nous fait parfois défaut, car nous manquons de calme, d’expérience et de réalisme devant le but. Nous savions qu’un match difficile nous attendait, car Sa Pinto a fait de son équipe une équipe de guerrier, et nous avons parfois été beaucoup trop gentil dans les duels. Maintenant il faut tourner la page pour vite se relancer. Après le nombre de match que nous avons déjà joué, nous avons pu nous jauger par rapport aux autres formations, et je pense que nous sommes capables de jouer les Play Off 1.

 

Royal Excel Mouscron – Standard de Liège : 1-3

Mouscron : Bailly, Govea, Olinga (68ème Huyghebaert), Aidara 83ème Mbombo), Bolingi, Mohamed, Awoniyi, Locigno, Diedhiou, Nkaka, Rotariu (46ème Amallah)

Standard : Ochoa, Agbo, Marin, Fai, Edmilson, Carlinhos (75ème Cop), Luyindama, Cavanda, Laifis, Mpoku (83ème Luchkevych) , Orlando Sa (87ème Scholz)

Les buts : 33ème Locigno CSC (0-1), 49ème Amallah (1-1), 74ème Orloando Sa (1-2), Edmilson (90+3)

Cartes jaunes : Govea, Bolingi, Cavanda, Orlando Sa, Mpoku