Les Mouscronnois enchaînent et retrouvent le sourire

MOUSCRON 2

DEINZE 0

MOUSCRON: Gillekens; Duplus, Taravel, Mohamed, Bocat;  Miny, Tainmont (84e Vroman), Dekuypere (84e Simba), Bakic , Ribeiro (60e Carcela); Chevalier.

DEINZE: Vandenberghe; El Banouhi, Mertens, Hendrickx (74e Lecomte), Challouk; Prychynenko, Janssens, Vansteenkiste (62e Dansoko), Blondelle; Abrahams, De Belder.

ARBITRE: M. De Cuyper

AVERTISSEMENTS: Prychynenko, Janssens, El Banouhi, Bakic, Tainmont,

LES BUTS: 14e Ribeiro 1-0, 32e Chevalier sur pen. 2-0,

MOUSCRON – Pour cette rencontre importante après la victoire de Virton la veille, les Hurlus se devaient de réussir une belle performance face à Deinze. Malheureusement pour les Mouscronnois ils étaient privés des services de leur emblématique capitaine, Christophe Lepoint, suspendu. Par contre, ils pouvaient compter sur Taravel et Tainmont tous deux annoncés comme incertains.

Tainmont montrait rapidement qu’il était en pleine possession de ses capacités. Peu avant le quart d’heure, il éliminait deux joueurs sur le côté droit avant d’adresser un bon ballon à Chevalier. L’ancien courtraisien servait idéalement Ribeiro qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets.

Tainmont se mettait une nouvelle fois en évidence mais Vandenberghe parvenait à dévier le ballon en corner in extremis. Le Valenciennois s’illustrait encore à la 30e minute de jeu en provoquant un penalty sur une faute Prychynenko qui était averti. Teddy Chevalier se chargeait de le transformer en plaçant idéalement le ballon à la droite de Vandenberghe.

Les Hurlus maitrisaient leur sujet et mettaient la pression sur la défense de Deinze qui ne parvenaient pas à sortir la tête de l’eau.

Dominés dans les débats, les Flandriens faisaient preuve de nervosité et commettaient de nombreuses fautes comme sur cette altercation entre Challouk et Bakic suite à laquelle le Monténégrin était averti.

Même lorsque Deinze parvenait à mettre le nez à la fenêtre comme sur ces occasions d’Abrahams à la 55e et à la 57e, les Mouscronnois pouvaient compter sur Gillekens puis sur Myny qui sauvait sur la ligne.

La pression s’accentuait sur la défense mouscronnoise mais les Hurlus tenaient bon.

Au final, ils enregistraient une deuxième victoire de rang. De quoi donner du cœur à l’ouvrage avant cette trêve internationale.

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK