Les Hurlus commencent sur une fausse note

RWDM 3

MOUSCRON 1

RWDM : Defourny; Le Joncour, Terki, Nzuzi, Ephestion; Claes, VDB, Ruyssen, Libert ; Lavie, Rommens.

MOUSCRON: Mandanda; Duplus (67e Bocat), Angiulli, Lepoint, Mohamed; Ribeiro, Simba (67e Vroman), Dekuyper (57e Atteri), Bourdouxhe, Tainmont (67e Mayoka-Tika); Postolachi (86e Gueye).

ARBITRE : M. DEBEUCKELAERE.

AVERTISSEMENTS : Ribeiro, Ephestion,

EXCLUSION : 56e Ribeiro (2j.)

LES BUTS : 31e Nzuzi 1-0, 44e Claes 2-0, 53e Le Joncour 3-0, 83e Mohamed (sur pen.) 3-1,

MOLENBEEK – Pour cette première rencontre de compétition, Enzo Scifo avait décidé d’aligner Christophe Lepoint dans l’axe de la défense aux côtés d’Angiulli. Dekuyper, Duplus et Ribeiro débutaient également la rencontre après avoir signé leur contrat en semaine.

Le début de la rencontre était relativement équilibré entre les deux formations même si les Bruxellois pouvaient revendiquer une légère domination territoriale. A la 20e, il fallait une intervention in extremis de Duplus devant un joueur du RWDM pour éviter que cette domination territoriale ne se traduise au marquoir.

Ce n’était que partie remise pour les hommes de Vincent Euvrard. A la 30e, Nzuzi était bien lancé dans le dos de la défense et se jouait de la sortie de Mandanda avant de pousser le ballon au fond des filets. L’avance bruxelloise n’était pas usurpée. Plus mobiles et beaucoup plus présents sur le plan offensif, ils méritaient ce petit but d’avance.

Visiblement piqués au vif par ce but d’ouverture les Mouscronnois sortaient un peu de la torpeur dans laquelle il semblaient être plongés depuis le début de la rencontre. Mais au lieu de profiter de ce sursaut d’orgueil, les hommes d’Enzo Scifo devaient s’incliner juste avant la pause des œuvres de Claes qui remportait son face-à-face avec Mandanda. Dès la reprise, les Hurlus passaient à deux doigts de la correctionnelle lorsque le ballon passait devant un but vide sans trouver preneur. Cela continuait à chauffer devant le but mouscronnois et on avait la désagréable impression que les Hurlus étaient incapables de réagir. L’impression était confirmée quelques minutes plus tard. Un corner très mal repoussé par la défense et le ballon tombait dans les pieds de Le Joncour qui n’en demandait pas tant pour inscrire le troisième but bruxellois de la soirée.  Quatre minutes plus tard, les hommes de Scifo prenaient un nouveau coup sur la tête lorsque Ribeiro recevait son deuxième avertissement de la soirée. Réduits à dix la tâche s’annonçait impossible pour les Rouge et Blanc. Cela se confirmait au fur et à mesure que le temps s’écoulait et que les Bruxellois cumulaient les occasions d’alourdir encore un peu plus la marque. Mais finalement, les Hurlus obtenaient un penalty pour une faute sur Atteri. Mohamed se chargeait de le transformer.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK