Les Hurlus subissent la loi des Brugeois

MOUSCRON 0

BRUGES 1

MOUSCRON : Butez ; De Medina, Wimmer, Queiros, Pietrzak (77e Godeau); Hocko, Boya, Garcia, Van Durmen (65e Olinga); Osabutey, Allagui (71e Omoigui).

BRUGES : Mignolet ; Mata, Deli, Mechele, Sobol ; Diatta, Rits, Vormer (95e Koussounou), Schrijvers (61e Tau), Vanaken ; Dennis (77e Openda).

AVERTISSEMENTS : Rits.

LES BUTS :  41e Vanaken 0-1.

MOUSCRON – Pour ce match face au leader incontesté de la compétition, Bernd Hollerbach optait pour un 4-4-2 avec Allagui et Osabutey à la pointe de l’attaque mouscronnoise en début de rencontre.

Les Hurlus entamaient bien la rencontre en monopolisant le ballon et ils étaient, logiquement, les premiers à faire frémir le Canonnier sur une frappe à distance de Garcia qui passait à côté des buts de Mignolet. Les Brugeois réagissaient mais se heurtaient à la bonne organisation mouscronnoise. On ne notait aucune occasion franche mais les Hurlus restaient maîtres du ballon et donnaient du fil à retordre aux Brugeois qui devaient se contenter de gêner les Rouge et Blanc dans leur progression vers le but de Mignolet. Même lorsqu’ils perdaient le ballon, les hommes de Bernd Hollerbach faisaient preuve de solidarité pour le récupérer rapidement et ils y parvenaient bien. Mais peu avant la mi-temps, les Brugeois montraient pourquoi ils caracolent en tête de la compétition. Ils récupéraient le cuir au milieu de terrain et en deux passes, ils se retrouvaient en position d’ouvrir la marque. Une occasion, la seule de cette première période, que Vanaken ne manquait pas pour mettre les Blauw en Zwart aux commandes.

En seconde période, les Hurlus ne se laissaient pas abattre par ce but tombé juste avant la pause. Ils continuaient à poser leur jeu mais les Brugeois étaient plus incisifs et doublaient la mise peu avant l’heure de jeu. Heureusement pour les Mouscronnois le buteur était signalé hors-jeu. Les Rouge et Blanc poussaient pour tenter d’égaliser mais ils s’exposaient aux contres brugeois. Finalement le score en restait là et les Hurlus s’inclinaient pour la première fois à domicile en phase classique depuis plus d’un an.

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK