Les Hurlus décrochent un point au courage

MALINES 2

MOUSCRON 2

MALINES : Thoelen ; Van Cleemput, Peyre, Swinkels, Corryn ; Kaya, Vanlerberghe (52eBateau), Schoofs, De Camargo, Storm ; Vanzeir (72eTogui).

MOUSCRON : Butez ; De Medina, Queiros, Godeau, Pietrzak ; Hocko (90e Buatu), Bakic (71eAntonov), Boya ; Olinga, Allagui, Osabutey (90+1 Van Durmen).

ARBITRE : M. VERGOOTE.

AVERTISSEMENTS : Schoofs, Hocko.

BUTS : 18eDe Camargo 1-0, 27eAllagui 1-1, 28eKaya 2-1, 90+ 2 De Medina 2-2.

MALINES – Pour ce déplacement difficile à Malines, Bernd Hollerbach décidait d’aligner la nouvelle recrue portugaise de l’Excel, Diogo Queiros en défense central. Comme la semaine, il en profitait pour modifier son système en optant pour un 4-3-3.

En début de rencontre, les Hurlus exerçaient un gros pressing sur leur adversaire et après seulement deux minutes de jeu, ils se créaient la première occasion de la rencontre. Olinga récupérait le ballon dans l’entrejeu et éliminaient deux adversaires avant de servir Allagui, mais la frappe du Tunisien était un peu trop croisée. Une minute plus tard, c’était via un coup-franc de Bakic que les Mouscronnois se montraient dangereux. Thoelen devait s’y reprendre à deux fois pour stopper le tir du Monténégrin. A la 11e, les hommes de Bernd Hollerbach obtenaient un penalty pour une faute de Peyre sur Allagui. Le capitaine mouscronnois prenait ses responsabilités mais son tir n’était pas cadré. Au quart d’heure, les Malinois réagissait sur une frappe à distance mais Butez repoussait la tentative. Les visiteurs ne tenaient pas compte de l’avertissement. Quelques minutes plus tard, sur corner, De Camargo surgissait au premier poteau et, de la tête, déviait le ballon au fond des filets. Surpris par ce but, les Hurlus ne se laissaient pas abattre pour autant. Avant la demi-heure, ils rétablissaient l’égalité par Allagui au terme d’une action bien construite. Malheureusement, il fallait moins de soixante secondes aux Malinois pour reprendre l’avantage via Kaya. Les deux équipes semblaient bien décidées à décrocher cette victoire qui leur permettrait d’accrocher, la première place, provisoire, du championnat.

Nantis de leur maigre avantage, les Malinois étaient en confiance au retour des vestiaires et ils dominaient les débats sans que les Hurlus donnent l’impression de pouvoir réagir. Les vagues Sang et Or se succédaient sur la défense des visiteurs. Après ce début de seconde difficile, les hommes de Bernd Hollerbach se ressaisissaient et mettaient enfin le nez à la fenêtre mais ils ne parvenaient pas à surprendre la défense locale. Mais dans les arrêts de jeu, sur un corner donné par Antonov, De Medina surgissait de la mêlée pour remettre les deux équipes à égalité. Au final, les Hurlus décrochaient un point au courage face à une équipe de Malines toujours aussi accrocheuse.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK