Des Hurlus à la recherche d’inspiration…

Mouscron 0

Sint-Eloois-Winkel 0

MOUSCRON : Butez (46eLibertiaux); Antonov, Sadiku, Huyghebaert, Buatu, Ciranni ; Van Durmen, Spahiu, Kuzmanovic ; Ippolito, Allagui (59eVroman).

MOUSCRON – Comme la semaine dernière face à Deinze, les joueurs en manque de temps de jeu se voyaient proposer une joute amicale face à St-Eloois-Winkel, cette fois. Et comme la semaine dernière, les Hurlus ne montraient pas grand-chose face aux sociétaires de D1 amateurs. Il fallait attendre la 25eminute de jeu pour voir les Hurlus mettre leurs adversaires en difficulté. Ciranni donnait un coup-franc qui était repoussé par le poteau droit du portier flandrien.  Pas de quoi déchaîner les passions mais à défaut de grives on mange des merles…. A cinq minutes de la pause, Spahiu sollicitait les réflexes du dernier rempart visiteur qui déviait la frappe du Bruxellois en corner. De l’autre côté du terrain, les Flandriens se montraient, eux aussi, très discrets dans le secteur offensif même si, juste avant la pause, Butez devait sortir le grand jeu sur une frappe à bout-portant. Ce fut malheureusement le dernier fait saillant de cette première période soporifique.

En deuxième période, les Hurlus se montraient un peu plus entreprenants mais manquaient encore de justesse pour espérer inquiéter le portier des visiteurs. Il y eut bien cette frappe d’Ippolito à la 73epour le solliciter mais sans réel danger. A quelques minutes du coup de sifflet final, Spahiu décochait une belle frappe des vingt-cinq mètres mais elle ne trouvait pas le cadre. Tout comme celle de Van Durmen qui subissait le même sort.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK