Une deuxième mi-temps de rêve pour les Hurlus

CERCLE 0 – MOUSCRON 3
CERCLE : Nardi ; Taravel, Koné, Palun, Etienne ; Ueda (56e Vanhoutte), Lambot, Tormin, Mercier ; Bruno, De Belder.
MOUSCRON : Vasic ; Vojvoda (25e Dione), Boya, Dussenne, Antonov ; Van Durmen, Bakic, Amallah (82e Sadiku); Benson, Awoniyi (70e Pierrot), Leye.
ARBITRE : M. D’Hondt.
AVERTISSEMENTS: Amallah, De Belder, Taravel.
LES BUTS : 47e Leye 0-1, 76e Pierrot 0-2, 87e Leye 0-3.
BRUGES – Pour cette avant-dernière rencontre de la saison, Bernd Storck pouvait compter sur une équipe au complet avec son trio magique en attaque composé de Benson, Leye et Awoniyi. Une bonne nouvelle pour le coach mouscronnois qui souhaitait rester sur la bonne dynamique des deux dernières sorties des Rouge et Blanc. La première occasion était pourtant à mettre au profit des joueurs du Cercle. Bruno profitait d’une approximation de Boya pour filer seul vers le but de Mouscron mais Vasic était attentif et sortait bien dans les pieds du Brugeois. A la 10e De Belder parvenait à tromper le portier de l’Excel mais le VAR intervenait pour signaler une position de hors-jeu. Après le VAR, c’était au tour du poteau droit de venir au secours du portier de Mouscron sur une frappe de Bruno. Les Hurlus ne tenaient pas compte des avertissements et continuaient à laisser le champ libre aux velléités offensives des Locaux. Tant et si bien qu’au quart d’heure, il fallait un nouveau miracle pour que la frappe de Mercier vienne s’écraser sur la transversale des buts de Vasic. Peu avant la demi-heure, les Hurlus mettaient le nez à la fenêtre. Taiwo bien lancé par Leye se retrouvait en bonne position mais Nardi empêchait l’attaquant d’aller au bout de son action. Quelques secondes plus tard, le VAR intervenait pour signaler à l’arbitre de la rencontre que Etienne avait arrêtait fautivement Amallah dans la surface de réparation. La pénalité était manquée par Mbaye Leye qui envoyait le ballon dans la tribune. On assistait à un véritable festival d’occasions manquées de part et d’autre avec une mention spéciale pour les Brugeois qui faisaient preuve d’une maladresse incroyable dans cette première mi-temps. Même si au cours des dix dernières minutes de la première période, c’était au tour des Mouscronnois de manquer le coach à plusieurs reprises comme sur cette frappe d’Amallah repoussée par…Awoniyi.
Au retour des vestiaires, les Hurlus se montraient immédiatement beaucoup plus efficaces. Sur la première occasion après seulement une minute de jeu, Leye, bien lancé par Amallah, se retrouvait en face-à-face avec Nardi. Et cette fois, l’attaquant mouscronnois ne manquait pas l’occasion de placer les siens aux commandes. Ce but d’ouverture frustrait les Brugeois qui commettaient de nombreuses fautes. A vingt minutes du terme, Selim Amallah était averti pour un geste d’antijeu. Un carton jaune synonyme de dernier match sous les couleurs de l’Excel pour le médian offensif qui sera suspendu vendredi pour l’ultime rencontre de la saison. Quelques minutes plus tard, Pierrot monté au jeu à la 70e filait seul au but et crucifiait Nardi d’une frappe surpuissante. Les Hurlus étaient sur un petit nuage et dominaient leur adversaire de la tête et des épaules. Tant et si bien que Leye se permettait de signer un doublé d’une superbe frappe enroulée à trois minutes du terme.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
You might also like