Les Hurlus font le plein face aux Buffalos

LA GANTOISE 1

MOUSCRON 2 

LA GANTOISE : Kaminski ; Souquet, Rosted, Verstraete, Bronn ; Sorloth, Odidja, Dompé, Bezus ; Asare, David. 

MOUSCRON : Butez ; Vojvoda, Godeau, Dussenne, Gulan ; Bakic, Friede, Boya (78eAmallah); Benson (80ePierrot), Awoniyi, Leye (90+1 Kuzmanovic). 

ARBITRE : M. Smet. 

AVERTISSEMENTS : Bakic, Friede, Benson, Vojvoda. 

EXCLUSION : 86eBakic 2j. 

LES BUTS : 43eAwoniyi 0-1, 51eFriede 0-2, 60eBronn sur pen. 1-2. 

GAND – La rencontre débutait à deux cents kilomètres heure. Après seulement treize secondes de jeu, Taiwo Awoniyi, bien servi par Leye qui avait récupéré le ballon, obligeait Kaminski à sortir la première parade de la rencontre. Cinquante secondes plus tard, c’était au tour de Leye d’affoler la défense locale sur un centre de Benson. Mais la tentative du Sénégalais passait juste au-dessus des buts de Kaminski. La réplique gantoise ne tardait pas. A la 3e, Vadis Odidja s’offrait une chevauchée dans le camp mouscronnois. Sa frappe était déviée en corner par un Jean Butez attentif.  Mouscron ne se laissait pas impressionner et poursuivait son travail de sape sur la défense locale. Beson, Bakic, Vojvoda et Awoniyi tentaient encore leur chance dans les 20 premières minutes de la rencontre mais le score restait vierge. Boya, participait lui aussi, à la 25ebien servi au second poteau par Vojvoda, il était à deux doigts d’ouvrir la marque. La domination mouscronnoise était impressionnante et on avait parfois l’impression que les Hulrus jouaient à domicile tant ils étaient conquérants. A dix minutes de la pause, le réveil gantois sonnait et il fallait une belle intervention de Butez pour éviter le pire sur une frappe de Vadis Odidja. Ce fut ensuite au tour de Dompé de solliciter les réflexes du dernier rempart de l’Excel qui, une fois de plus, prouvait ses nombreuses qualités. A deux minutes de la pause, les Hurlus étaient récompensés de leurs efforts. Benson fixait son défenseur et adressait un centre trois étoiles pour Taiwo qui d’un coup de tête rageur donnait l’avantage à ses couleurs. 

Au retour des vestiaires, les Hurlus ne relâchaient pas la pression. Et à la 51esur une belle combinaison entre Benson et Gulan, ce dernier adressait un centre au deuxième poteau pour Friede qui doublait l’avance des Rouge et Blanc. Alors que tout semblait rouler pour les Mouscronnois, Godeau commettait une faute dans le grand rectangle. Monsieur Smet n’hésitait pas une seconde et indiquait le point de penalty. Bronn le transformait. Boostés par cette réduction du score, les Gantois recommençaient à y croire mais les Mouscronnois restaient bien organisés. A un quart d’heure du terme, Sorloth se présentait seul devant Jean Butez qui remportait le tête-à-tête. Au cours des dix dernières minutes, les deux formations se créaient quelques opportunités mais au final, les Hurlus emportaient les trois points de la victoire face à une équipe de Gand qu’ils avaient déjà battu au Canonnier. 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
You might also like