Une dernière spectaculaire mais pas de victoire pour l’Excel

Royal Excel Mouscron – Waasland Beveren : 2-4
Mouscron : Vasic, Boya, Dussenne, Godeau (74e Kuzmanovic), Antonov, Van Durmen, Bakic, Dione (63e Pierrot), Benson, Leye (83e Mohamed), Awoniyi.
Waasland Beveren : Swolfs, Vukotic, Foulon, Gamboa, Schryvers, Keita, Lulic (62e Jubitana), Bizimana, Forte (88e Sula), Milosevic (62e Ampomah), Badibanga.
Buts : 34e Awoniyi (1-0), 38e Badibanga (1-1), 67e Jubitana (1-2), 71e Awoniyi (2-2), 76e Forte (2-3), 93e Ampomah (2-4).
Arbitre : Monsieur Lawrence Visser
Avertissements : Dione, Boya, Vukotic, Bakic, Kuzmanovic, Ampomah.

Pour cette 10e et dernière journée des Playoffs 2, l’Excel avait la chance de recevoir pour clôturer la saison. Et c’était Waasland Beveren qui se déplaçait au Canonnier. Deux équipes qui n’avaient plus grand-chose à jouer dans ce championnat, si ce n’était l’honneur pour les Hurlus, qui pouvaient dépasser leurs adversaires du jour au classement. Une rencontre qui se montrait aussi toute particulière pour Mbaye Leye, qui disputait ce soir le dernier match de sa carrière professionnelle, au terme de 354 rencontres.
Et cette rencontre était assez plaisante, avec deux équipes qui ne se cachaient pas et tentaient de jouer l’offensive. Les deux portiers, Vasic et Swolfs étaient tout deux mis à l’épreuve, bien que les envois manquaient de précision ou de puissance pour offrir de véritables grosses occasions. Le jeu se cantonnait principalement au milieu du terrain, avec un léger avantage de possession en faveur des Mouscronnois. Devant, Benson et Dione étaient très en jambes et multipliaient les accélérations sur leur côté. C’est ainsi qu’en l’espace de deux minutes, les Hurlus avaient les opportunités pour ouvrir la marque à deux reprises. Tout d’abord à la 25e sur un envoi de Awoniyi à bout portant, sauvé par Swolfs avant que deux minutes plus tard, Benson ne bute lui aussi sur le portier waaslandien, auteur d’une excellente première demi-heure. Les Hurlus dominaient cette rencontre, face à des visiteurs en grande difficulté pour ressortir de leur moitié de terrain. L’Excel ne commettait que très peu d’erreurs, tant techniquement que dans le positionnement. C’est ainsi qu’à la 34e, les efforts mouscronnois finissaient par payer. Bien décalé côté droit, Leye centrait fort à ras de terre dans le petit rectangle pour Awoniyi qui, à bout portant, ne se faisait pas prier pour ouvrir le score. 1-0, et c’était plus que mérité pour les locaux. Malheureusement, cet avantage ne durait pas, et les visiteurs revenaient assez vite dans la partie. À la 38e, Badibanga envoyait une frappe depuis le côté gauche du rectangle. Dussenne, qui était sur la trajectoire, déviait le ballon qui prenait Vasic à contre-pied. Scénario cruel pour l’Excel qui, sur sa première occasion concédée, se faisait rejoindre au marquoir. C’est ainsi que les deux équipes rejoignaient les vestiaires dos à dos. Mouscron s’était montré dominateur, mais les Waaslandiens avaient fait preuve d’une terrible réussite sur l’une de leurs seules venues face à Vasic.
Le début de la seconde période était lui aussi de qualité. Les deux équipes se projetaient une nouvelle fois vers l’avant, multipliant les opportunités. Malgré cela, les envois n’inquiétaient que très peu les deux portiers. C’est ainsi que Benson envoyait une superbe frappe enroulée depuis l’entrée du rectangle, qui passait juste au-dessus du but sous le regard d’un Swolfs totalement battu. Malheureusement, quelques minutes plus tard, c’étaient les Waaslandiens qui prenaient l’avantage, sur leur premier tir dangereux et cadré de la seconde période. Après un centre venu de la droite, Jubitana, fraichement entré en jeu, envoyait une jolie reprise de volée du gauche qui trompait Vasic, depuis l’entrée du rectangle. 1-2, l’Excel se devait de courir après le score. Mais les Hurlus ne mettaient pas longtemps à réagir dans cette partie. À la 71e minute, Awoniyi, encore lui, plaçait une superbe frappe dans la lucarne droite de Swolfs. 2-2, les deux équipes revenaient dos à dos ! Décidemment, ce match ne cessait de s’emballer. Cinq minutes plus tard, les visiteurs reprenaient l’avantage. Après un centre de Badibanga dans le petit rectangle, Forte était totalement libre de marquage et reprenait l’avantage pour ses couleurs. Une rencontre qui montrait les carences défensives des deux équipes ce soir, qui se ruaient vers l’attaque et offraient un beau spectacle. En fin de match, l’Excel tentait le tout pour tout pour revenir dans cette rencontre. Il n’y en avait plus que pour les Hurlus, face à des Waaslandiens qui attendaient l’opportunité de repartir en contre. Et à ce petit jeu, c’étaient les visiteurs qui se montraient les plus efficaces. À la 93e, Ampomah était lancé dans le dos d’une défense montée pour tenter d’arracher l’égalisation. Complètement seul, l’attaquant ajustait Vasic et portait le score final à 2-4. Pas de dernière victoire à domicile pour l’Excel dans cette saison 2018-2019, mais le sentiment du devoir accompli avec un maintien acquis rapidement et, surtout, une incroyable série d’invincibilité en 2019. L’Excel sera bel et bien présent en D1A la saison prochaine, pour le plus grand plaisir du peuple mouscronnois !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
Vous pourriez aussi regarder