“Football for All”

La Pro League et le football amateur s’engagent en faveur de la diversité

Jeudi 21 février, Bruxelles Le week-end prochain, la Pro League, en collaboration avec Voetbal Vlaanderen, l’ACFF et l’URBSFA, organise sous le slogan « Football for All » le week-end arc-en-ciel contre l’homophobie, le racisme et d’autres formes d’inégalités. De cette façon, tant la Pro League et ses clubs, que les clubs du football amateur, s’engagent en faveur de la diversité et de la tolérance sur nos terrains et autour de ceux- ci. Le football est en effet pour tout le monde.

Le football belge sera paré ce week-end des couleurs de l’arc-en-ciel. Les capitaines de la Jupiler Pro League et de la Proximus League disputeront les rencontres de la 27e journée de championnat avec un brassard de capitaine aux couleurs de l’arc-en-ciel. Les drapeaux de corner dans les deux compétitions professionnelles et chez de nombreuses équipes des divisions amateurs seront également des drapeaux aux couleurs de l’arc-en- ciel.

Bien que les couleurs de l’arc-en-ciel représentent le groupe LGBT, le football belge veut non seulement faire s’opposer à l’homophobie, mais également au racisme et à d’autres formes d’inégalité. Il s’agira en bref d’une action pour la diversité au sens large le plus large possible : genre, culture, religion, couleur de peau, …

En incluant les couleurs de ce drapeau dans le logo des clubs et le logo de la Pro League durant la campagne (téléchargez les logos ici), le monde du football veut envoyer le signal que tout le monde est le bienvenu dans le sport. Ce message se retrouve également dans son nom : FootbALL.

Portraits de fans de football

En plus des joueurs sur le terrain, 4 témoignages formeront le visage de la campagne. Dans un reportage, 4 amoureux de football (David, un supporter de football juif, Kenny, un supporter holebi, le joueur professionnel Mbaye Leye et Brian Tevreden, CEO du KSV Roeselare) nous parleront de leur amour pour notre sport, mais aussi de ce que cela signifie pour eux de vivre leur passion en devant faire face à des propos ou des chants qui les touchent dans leur identité et comment ils essaient de se comporter face à ces chants. Ces reportages, une initiative de la Pro League avec le soutien de la Cellule Football et du Service public fédéral pour l’Égalité des chances, seront partagés à partir de demain via les médias des clubs, des ailes amateurs et des partenaires du football qui se sont engagés dans ce reportage. Vous pouvez les retrouver via ce lien

Collaboration avec le musée Kazerne Dossin et la Fondation Ihsane Jarfi

La lutte contre l’intolérance ne se réglera pas en un seul week-end, c’est la raison pour laquelle les ambitions et l’engagement de la Pro League se poursuivent. Par exemple, en reversant l’intégralité des bénéfices de la vente aux enchères des brassards de capitaine et des drapeaux de corner dédicacés de cette journée de championnat arc-en-ciel à deux initiatives : le programme de formation du musée Kazerne Dossin, qui étudie comment nous pouvons vivre ensemble aujourd’hui à partir du passé, et le projet de refuge de la Fondation Ihsane Jarfi, un refuge pour les jeunes LGBT et transgenres qui, lorsqu’ils font leur coming out, ne peuvent plus revenir chez eux. Vous trouvez le lien de la vente aux enchères ici

La Pro League et ses clubs souhaitent ainsi apporter un soutien financier et symbolique à ces deux organisations qui travaillent quotidiennement à la réalisation des objectifs de cette campagne et qui sont également partenaires dans la mise en place de sessions de formation dans le cadre du plan d’action contre les chants discriminatoires, dans lequel s’inscrit cette campagne. Vous trouverez ici le lien vers le site de la vente aux enchères

Réactions :

«C’est une excellente nouvelle», réagitHassanJarfi,Vice-Président de la FondationIhsaneJarfiet père d’Ihsane. « Tout d’abord, pour remplir nos missions, on ne peut pas évoluer en vase clos. Nous avons besoin d’alliés. Jusqu’ici, nous avons été particulièrement soutenus par les politiques et le monde culturel. Voir la Pro League rejoindre notre combat est particulièrement heureux ! Et nous les remercions déjà vivement pour cette collaboration. Ensuite, cette opération va nous permettre de récolter des fonds pour mettre en œuvre notre projet de Refuge qui verra le jour dans les semaines qui viennent », ajoute Vincent Bonhomme, Administrateur-Délégué de la Fondation Ihsane Jarfi. « Ce projet de Refuge en Wallonie devra permettre, à terme, d’héberger des jeunes gays, lesbiennes ou transgenres qui sont mis à la porte de chez eux lorsqu’ils font leur coming out en famille. Cela arrive encore trop souvent malheureusement ».

« Dans la caserne Dossin, des personnes ont été enfermées pendant la Seconde Guerre mondiale à cause de leur origine ou de leurs croyances. Presque aucun d’entre eux n’a survécu à la guerre. Septante-cinq ans plus tard, le musée Kazerne Dossin accueille chaque jour des centaines de visiteurs. Ensemble, nous apprenons du passé. Nous cherchons comment vivre ensemble dans des temps difficiles comme ceux d’aujourd’hui. Des thèmes tels que la discrimination et le discours de haine ne sont pas seulement abordés dans l’exposition, mais sont également au cœur de la formation et de l’éducation. L’engagement de la Pro League en faveur du respect de toutes les formes de diversité est une étape importante. Le fait que cette campagne soit le coup d’envoi d’un programme de formation approfondi et durable nous donne l’espoir qu’un jour toutes les personnes, de toutes les couleurs, origines ou opinions, pourront vivre leur sport ensemble avec plaisir », affirme Marjan Verplancke, responsables des relations publiques à la Kazerne Dossin.

« Au moyen de ce week-end de campagne, la Pro League s’engage à utiliser ses canaux de communication et ceux des clubs afin de faire comprendre clairement que tout le monde est le bienvenu dans le football et que chaque supporter doit pouvoir profiter de son sport préféré. Mais, nos efforts et notre engagement vont évidemment beaucoup plus loin. L’année dernière, nous avons mis en place tant avec nos clubs, les autorités et les ailes amateurs qu’avec l’URBSFA, un plan d’action afin de lutter contre les chants discriminatoires dans le

football. Entre-temps, nous y travaillons déjà depuis un an. Avec le soutien du Service public fédéral pour l’ Égalité des chances, du SPF Intérieur et de partenaires tels que la Kazerne Dossin et la Fondation Ihsane Jarfi, nous nous engageons dans des collaborations et allons élaborer des sessions de formation et d’autres initiatives afin de supporter la diversité dans notre société. Nous voulons, par ailleurs, travailler avec le partenariat le plus large possible ; c’est la raison pour laquelle nous invitons chaleureusement les organisations qui souhaitent apporter une contribution à nous contacter », déclare Stijn Van Bever, porte-parole de la Pro League.

À propos de la Fondation Ihsane Jarfi

La Fondation Ihsane Jarfi est une fondation de droit privé belge qui a été créée le 6 février 2014 avec l’aide de la Ville de Liège suite au meurtre homophobe dont a été victime Ihsane Jarfi, jeune trentenaire d’origine marocaine qui fut enlevé, torturé et assassiné par quatre individus en avril 2012 en sortant d’une discothèque à Liège en Belgique. Ses assassins ont été lourdement condamnés par la Cour d’assises de Liège en décembre 2014. Le motif aggravant de crime homophobe a été retenu. La Fondation Ihsane Jarfi réunit les forces vives politiques, culturelles, entrepreneuriales et associatives en Fédération Wallonie-Bruxelles. Son action vise à récolter des fonds pour réaliser des actions de lutte contre l’homophobie, en particulier la création d’un Refuge qui permettra à terme l’hébergement d’urgence de jeunes gays, lesbiennes ou transgenres qui sont mis à la porte de chez eux lorsqu’ils font leur coming out.

Chaque année, la Fondation organise des événements culturels grâce aux grandes institutions culturelles de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Opéra royal de Wallonie, Orchestre philharmonique royal de Liège et Théâtre de Liège) et qui sont ses partenaires privilégiés. Elle assure également une action vers le monde de l’éducation grâce au témoignage de Monsieur Hassan Jarfi.

À propos de la Kazerne Dossin

« Entre 1942 et 1944, 25 484 Juifs et 352 Roms et Sintis ont été déportés depuis la Kazerne Dossin édifiée au XVIIIe siècle. À peine 5 % d’entre eux sont revenus vivants d’Auschwitz-Birkenau. La Kazerne Dossin est un lieu pour se souvenir intensément, un lieu de mémoire unique en son genre. Le musée est consacré à la persécution des Juifs et des Tsiganes en Belgique. Jusqu’à la mi-1942, l’occupant pouvait compter partout en Belgique sur la coopération – souvent empressée – des autorités. Comment cela a-t-il été possible ? Et quelles sont les raisons de cette persécution ? Que signifie-t-elle pour ses victimes, comment celles-ci y ont-elles réagi? N’y avait-il pas d’opposition? Voilà les questions principales abordées par le musée.

La Kazerne Dossin ne traite cependant pas uniquement du « cas belge », mais aussi des violences de masse. En partant de l’Holocauste, la Kazerne Dossin examine les mécanismes intemporels de la pression de groupe et de la violence collective qui, dans certaines circonstances, peuvent déboucher sur des massacres et des génocides. Cette question touche au cœur même de la thématique des droits de l’homme, mettant l’accent sur la liberté et l’absence de discrimination. À partir des

comportements des auteurs de tels actes et de leurs suiveurs, l’attention du visiteur est attirée sur les mécanismes de la violence collective qui sont à l’œuvre parmi nous et sur la possibilité de dire « non ». Une telle approche nécessite une méthode particulière ; voilà pourquoi le visiteur regarde d’abord un film d’introduction, présentant le musée et ses thèmes principaux.

À propos de la Pro League

La Pro League regroupe les 24 clubs professionnels belges et à ce titre gère les championnats de 1A (Jupiler Pro League) et de 1B (Proximus League). Elle organise aussi la Supercup opposant chaque début de saison le champion et le vainqueur de la Coupe. Par délégation de la Fédération, elle gère la Coupe de Belgique ( » Croky Cup « ) à partir des 16èmes de finale. Elle organise la Pro League Cup U21. Enfin, à partir de la saison 2018-2019, elle gère le seul championnat EA-FIFA de e-sport sur PlayStation.

La Pro League veut être une ligue forte et dynamique avec un processus de décision efficace conduit par une équipe opérationnelle indépendante des clubs mais au service de ceux-ci. Le management agit, selon les cas, sous le contrôle des clubs réunis en assemblée générale ou selon les directives de leurs représentants siégeant au Conseil d’administration.

Au niveau national, la Pro League se concerte avec l’URBSFA et délègue des représentants dans plusieurs des organes et comités de la Fédération. Elle se concerte également avec les deux ailes amateurs ACFF et Voetbal Vlaanderen. La Pro League est par ailleurs le représentant des employeurs au sein de la Commission Paritaire Sports où se concluent notamment les conventions collectives sectorielles. Au niveau international, la Pro League fait entendre sa voix via les European Leagues ou le World League Forum dont elle est membre.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
Vous pourriez aussi regarder