Une première victoire away qui fait du bien

Waasland-Beveren 1 Royal Excel Mouscron 2

WAASLAND-BEVEREN : Roef ; Massop, Moren, Boljevic, Forte ; Vanzo (76e Lulic), Keita (79e Vellios), Ampomah, Caufriez ; Abdullah (65e Bizimana), Vukotic.
MOUSCRON : Butez ; Gkalitisios, Godeau, Dussenne, Gulan ; Boya, Mohamed (45e Van Durmen), Chibani(74e Leye) ; Olinga (74e Vojvoda), Pierrot, Benson.
ARBITRE : M. LARDOT.
AVERTISSEMENTS : Forte, Olinga, Chibani, Keita, Van Durmen, GKalitsios,
LES BUTS : 39e Pierrot 0-1, 73e Benson 0-2, 86e Vellios 1-2.
BEVEREN – En début de rencontre, les Mouscronnois se montraient entreprenants et après seulement cinq minutes de jeu, Chibani faisait trembler les filets de Roef mais Olinga qui avait donné le centre était signalé hors-jeu. La première réaction locale venait des pieds de Forte dont la frappe à distance était captée en deux temps par Butez. Puis ce fut au tour de Pierrot de solliciter les réflexes du gardien de Waasland-Beveren. Le portier local détournait la tentative de l’Haïtien en corner. Sur le corner, les Hurlus étaient à deux doigts d’ouvrir la marque mais la frappe de Gkalitsios manquait de précision. A huit minutes du terme de la première période, on pensait que les hommes de Bernd Storck avaient trouvé le chemin des filets mais le heading de Pierrot, bien servi par Benson, passait juste à côté des buts de Davy Roef. Ce n’était que partie remise. Sur l’action suivante, au terme d’un joli mouvement entre Benson, Olinga et Pierrot, ce dernier était au bon endroit pour donner l’avantage à ses couleurs. Juste avant la pause, Mohamed devait quitter ses partenaires sur blessure, il était remplacé par Van Durmen.
Au retour des vestiaires, les Mouscronnois restaient dominateurs mais ne parvenaient plus à inquiéter Davy Roef. De leur côté, les hommes de Custovic se montraient brouillons et beaucoup trop tendres dans les duels. A l’heure de jeu, Pierrot, une nouvelle fois bien servi par Benson, se montrait plus vif que son défenseur mais sa tentative de la tête passait de très peu à côté. Quelques minutes plus tard, c’était au tour de Pierrot de servir Benson, ce dernier ne manquait pas la cible et faisait le break pour les Hurlus. Avec ce deuxième but d’avance, les sociétaires du Canonnier pouvaient envisager la fin de la rencontre avec un peu plus de sérénité. Malheureusement à cinq minutes du terme, ils concédaient un but des œuvres de Vellios qui venait de monter au jeu. Les dernières minutes étaient tendues mais au final, les hommes de Bernd Storck signaient leur première victoire à l’extérieur en déplacement grâce à des buts de Pierrot et de Benson.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
Vous pourriez aussi regarder