Les Hurlus passent à côté d’une excellent résultat

Royal Excel Mouscron – Club de Bruges : 0-1
Le but : 55ème Cools (0-1)
Mouscron : Werner, Katranis, Olinga, Napoleone (83ème Lukovic), Mohamed (68ème Mbombo), Gkalitsios, Pierrot, Gulan, Vojvoda, Van Durmen, Sidi Sambu (77ème Spahiu)
Bruges : Letica, Scholz, Poulain, Moraes, Vossen (85ème Peres), Tomecak (46ème Cools), Mitrovic, Vanaken, Vormer, Rits, Groeneveld (77ème Dennis)
Cartes jaunes : Vojvoda, Vormer
Carte rouge : 11ème Moraes,
Match :
Pour cette deuxième journée de championnat et première à la maison, l’Excel recevait le Club de Bruges. Un adversaire coriace, mais qui laissait de bons souvenirs pour les supporters Hurlus, puisque Mouscron l’avait emporté 2-1 à domicile, la saison passée. Mais cette année, les Mouscronnois devaient faire sans Godeau et Diedhiou, suspendus pour cette rencontre. Il fallait pourtant engranger au moins une unité pour les locaux, eux qui avaient été défaits 2-1 à Ostende, le weekend dernier.
Et l’Excel entamait plutôt bien cette rencontre ! Remplis d’envie, les Hurlus parvenaient à conserver le ballon et à se créer quelques belles phases offensives. En face, les Brugeois ne montraient pas leur aisance habituelle, avec quelques déchets techniques et un manque de créativité. Mouscron était bien en place, laissant très peu d’espaces à son adversaire.
C’était peut-être la raison qui entrainait le premier tournant de cette rencontre. À la 11ème minute de jeu, Moraes, au duel avec Katranis, donnait un coup volontaire à ce dernier. La sentence était sans appel pour l’attaquant visiteur : carte rouge ! Après mois d’un quart d’heure, Mouscron comptait déjà un bel avantage. Malgré cela, la possession du ballon s’équilibrait. L’Excel, toujours bien en place, attendait patiemment afin de chercher la faille en contre-attaque. Les Brugeois centraient beaucoup, mais personne n’était à la retombée des ballons, laissant Mouscron repartir à l’assaut des cages flandriennes. Mais, il fallait bien l’avouer, les Rouges et Blancs ne se créaient pas vraiment de grosses occasions. Il fallait d’ailleurs attendre la 39ème pour voir la première vraie opportunité mouscronnoise. Après une très belle percée de Van Durmen, ce dernier décalait pour Sambu, qui en faisait de même pour Mohamed, sur le côté gauche. Le Français centrait fort à ras de terre pour Olinga qui, seul devant le but, envoyait sa frappe dans la tribune. Une première grosse occasion manquée par l’Excel, qui devait se montrer plus efficace face à un adversaire de cette qualité. Finalement, les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score nul et vierge, après une opportunité chaude dans le rectangle mouscronnois, mais parfaitement gérée par les locaux ! Rien n’était perdu, au contraire, et l’Excel pouvait compter sur une probable fatigue brugeoise en seconde période, pour tenter de prendre l’avantage !
La seconde période redémarrait sur bon rythme, de la part des deux équipes. Cette fois, c’est l’Excel qui s’essayait aux centres, mais sans succès. Les nombreuses tentatives de Vojvoda et Katranis ne trouvaient preneur, hormis des têtes brugeoises. Cependant, les visiteurs affichaient une envie toute autre qu’en première période, et combinaient plus facilement. Un mieux qui, malheureusement, payait dès la 55ème minute. Après une mésentente défensive entre Katranis et Gulan, Cools se retrouvait parfaitement esseulé dans le rectangle, côté droit. Ce dernier, entré en jeu à la mi-temps, plaçait une frappe puissante entre Werner et son poteau pour le 0-1. Un terrible coup de massue pour les Rouges et Blancs, après une très belle première période. Complètement sonnés, les Mouscronnois n’étaient pas loin d’encaisser un second but dans la foulée, mais Werner repoussait la tentative de Vossen, une nouvelle fois seul dans les 16 mètres.
Il restait encore 35 minutes aux locaux pour inverser la tendance, ce qui ne semblait pas impossible. Mais Mouscron se frottait dorénavant à un mur, prêt à repartir en contre-attaque. L’Excel tentait de partir vers l’avant, mais ne trouvait aucune solution aux abords des 16 mètres brugeois. Alors les locaux tentaient de loin, centraient,… Sans succès. Nous étions plus proches du 0-2 que d’une égalisation locale. Car de leur côté, les Brugeois se montraient dangereux en contre, notamment via des petites combinaisons précises, qui donnaient le tournis à la défense mouscronnoise. Mais les Flandriens peinaient dans le geste de finition.
À défaut d’alourdir le score, les Brugeois conservaient parfaitement le ballon. Forts de leur expérience, les visiteurs gagnaient de précieuses secondes, dès qu’ils le pouvaient. Ce qui créait une légère tension dans les rangs Hurlus, entrainant quelques petites fautes de frustration.
0-1, c’était le score final de cette rencontre. Une prestation plutôt encourageante pour les Hurlus, mais qui ne ramenait pas le moindre point. Et avec un bilan de 0 sur 6, l’Excel touchait le fond du classement, aux côtés d’Eupen et Lokeren, eux aussi à 0 unité. La prochaine rencontre face à Anvers, à domicile, devra sonner la révolte dans les rangs mouscronnois.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
Vous pourriez aussi regarder