Une démonstration pour bien finir la saison

Les buts : 6ème Mbombo (1-0), 20ème Spahiu (2-0), 24ème Amallah (3-0), 42ème Diedhiou (4-0), 44ème Mohamed (5-0)

Mouscron : Butez, Mezague, Mbombo (63ème Petit), Mohamed, Spahiu (68ème Aidara), Amallah (81ème Debaisieux), Diedhiou, Vojvoda, Huyghebaert, Van Durmen, Rotariu

Louvain : Gillekens, Schuermans, Moore, Hubert, Sowah, Gorius, Kehli, Kostovski (63ème Casagolda), Libert, Persoons, Dequevy.

Cartes jaunes : Huyghebaert, Schuermans, Spahiu, Debaisieux.

Pour cette dernière journée des Play Offs 2, l’Excel avait la chance de jouer à domicile. Une belle occasion de faire la fête avec les supporters après la rencontre. Mais avant tout, il y avait 90 minutes à disputer face à l’OHL, une équipe qui s’était imposée 3-1 lors de la rencontre aller. C’était donc avec un léger goût de revanche que les Hurlus débutaient cette dernière partie de la saison.

Et l’Excel se mettait sur du velours quasiment dès l’entame ! Dominateur dès le coup d’envoi, Mouscron ouvrait le score dès la 6ème minute. Parfaitement lancé dans la profondeur, Rotariu profitait d’une sortie très hasardeuse du portier louvaniste pour dévier le ballon en direction du but vide. Mbombo, qui suivait bien l’action, poussait le cuir dans les filets, malgré le retour d’un défenseur. C’est ainsi que les Mouscronnois prenaient le dessus sur leurs adversaires du soir, avec une facilité déconcertante. Les locaux prenaient plaisir, et ça se voyait ! Ils en profitaient même pour alourdir le score, à la 20ème. Après un centre enroulé parfait d’Huyghebaert, Spahiu propulsait la balle dans le but, à bout portant. 2-0, il n’y en avait que pour l’Excel ! SI bien que quatre minutes plus tard, Amallah enfonçait une fois de plus le clou. Suite à une superbe combinaison entre Rotariu et Spahiu, le numéro 21 se retrouvait seul face au but, avant de placer à ras-de-terre. 3-0 et, à ce rythme, la correction pouvait s’avérer bien plus salée. L’OHL tentait tant bien que mal de partir vers l’avant, mais leurs quelques opportunités ne trouvaient que les panneaux publicitaires, au-dessus des cages d’un Butez attentif, mais trop peu sollicité hormis via des passes en retrait de ses coéquipiers. Mais rien n’y faisait. Ce soir, tout réussissait à l’Excel ! Pour preuve, à la 42ème, Diedhiou y allait aussi de son petit but. Après un corner bien frappé par Mohamed, Mezague déviait sur un portier attentif, mais qui repoussait dans les pieds de Diedhiou, qui voyait sa frappe repousser, mais après avoir passé la ligne. 4-0, cela faisait longtemps que l’Excel n’avait plus montré pareille prestation ! Deux minutes plus tard, la folie continuait de plus belle. Et c’est Mohamed qui inscrivait le 5-0, d’une frappe à ras-de-terre, une fois de plus.

Cinq buts en une mi-temps, il fallait remonter à très loin dans l’histoire du club pour retrouver 45 minutes aussi parfaites.

La seconde période était d’un tout autre rythme que la première. OHL parvenait enfin à mettre le pied sur le ballon, et à s’approcher de plus en plus des cages de Butez. Cependant, le portier et sa défense étaient très attentifs, ne commettant que très peu d’erreurs. Sur le front de l’attaque, l’Excel tentait encore, mais avec une fraicheur moindre. Les approximations techniques étaient plus fréquentes, et le manque de courses se faisait ressentir. Néanmoins, les locaux gardaient la possession du ballon, et faisaient tourner le cuir en cherchant des solutions. Dans les 20 dernières minutes, ce sont les Flandriens qui redevenaient maitres du ballon, stérilement. Les visiteurs faisaient circuler sur toute la largeur du terrain, mais sans réellement parvenir à déstabiliser Mouscron. C’est ainsi que, tout doucement, cette dernière rencontre de la saison touchait à sa fin. L’Excel finissait cette campagne 2017-2018 à la troisième position de ce groupe A, et de la plus belle des manières.

C’est ainsi que le Royal Excel Mouscron vous attend d’ores et déjà nombreux en D1A la saison prochaine !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
Vous pourriez aussi regarder