ZULTE-WAREGEM : Bossut ; Walsh, Derijck, Baudry, De Fauw ; Kaya, Olayinka, Doumbia (20e De Sart) ; Bogonda, Harbaoui, De Pauw.
MOUSCRON : Bailly ; Mohamed, Godeau, Mezague, Vojvoda ; Mbombo, Aidara (79e Jelavic), Govea, Olinga (65e Debaisieux), Amallah ; Petit (46e Van Durmen)
ARBITRE : M. Verboomen.
AVERTISSEMENTS : De Pauw De Sart, Mbombo, Van Durmen, Derijck, Mezague
EXCLUSION : 75e Derijck 2e jaune
LES BUTS : 22e Harbaoui 1-0, 30e Mezague 1-1, 33e De Fauw 2-1, 61e Harbaoui sur pen 3-1, 80e Harbaoui 4-1, 85e Harbaoui 5-1
WAREGEM – Le début de la rencontre était compliqué pour les Mouscronnois qui concédaient trois occasions en moins de cinq minutes. Heureusement pour les Hurlus la transversale puis Bailly leur permettaient de conserver le zéro. Après cette entame de match difficile, les hommes de Defays mettaient le nez à la fenêtre et retrouvaient la bonne organisation qui avait fait leur succès lors des deux dernières sorties. Au quart d’heure, ils auraient même pu ouvrir le score sur un coup-franc de Mohamed mais Bossut sortait le ballon de la lucarne. Les Locaux réagissaient par le biais d’une occasion joliment construite ponctuée par une tentative d’Olayinkq mais sa frappe était repoussée. Ce n’était que partie remise pour les hommes de Dury. Sur l’occasion suivante, Harbaoui profitait d’un ballon mal dégagé par la défense pour tromper Bailly de la tête. De Pauw aurait pu doubler la mise cent vingt secondes plus tard mais manquait son face-à-face avec Bailly. Au lieu de doubler leur avance, joueurs de Zulte-Waregem laissaient les Hurlus revenir dans la course à la 30e sur un corner. Mezague, seul dans le petit rectangle n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. La réaction des Locaux ne se faisaient pas attendre et il fallait deux interventions trois étoiles de Bailly pour conserver le score inchangé. Mais la troisième tentative était la bonne pour le Essevee, cette fois Bailly ne pouvait rien faire sur le heading de De Fauw.
Au retour des vestiaires, Frank Defays modifiait ses plans. Petit était remplacé par Van Durmen qui venait épauler Aidara dans l’entrejeu donnant ainsi un peu plus de libertés à Govea pour construire le jeu. À la 57e De Pauw profitait d’une erreur de Godeau pour se présenter seul devant Bailly mais il manquait une nouvelle fois son face-à-face. Sur le corner, l’arbitre accordait un penalty pour une faute de main. Bailly repoussait la tentative d’Harbaoui mais l’arbitre accordait un nouveau penalty pour une faute de Mezague. Cette fois, Harbaoui le transformait. Ce diable d’Harbaoui donnait son allure finale au score en inscrivant encore deux buts dans le dernier quart d’heure. Une véritable correction pour des Hurlus qui ont pourtant évolué en supériorité numérique dans le dernier quart d’heure…