LIERSE : Rakovski ; Poelmans, Frans, Weuts ; El Gabbas (64e Laurent), Wils, Ntambwe, Bourdin ; Badibanga (78e Allach), Janssens (71e Binst), Yagan.

MOUSCRON : Werner ; Gkalitsios, Mezague, Godeau, Mohamed ; Aidara, Govea (76e Huyghebaert), Amallah ; Olinga (84e Jelavic), Awoniyi (87e Petit), Mbombo.

ARBITRE : M. Smet.

AVERTISSEMENTS : Poelmans, Janssens.

LES BUTS : 27e Mezague 0-1, 53e Amallah 0-2, 61e Awoniyi 0-3.

LIER – Pour cette première rencontre des play-off 2, Frank Defays affichait clairement ses ambitions en alignant une équipe résolument offensive. Pourtant la première occasion était à mettre au crédit des Locaux. A la 10e minute de jeu, Yagan tentait sa chance à distance mais sa frappe enroulée finissait sa course en sortie de but. De leur côté les Mouscronnois se heurtaient au bloc défensif d’une équipe bien décidée à ne pas prendre de risque… Peu avant la 30e, les Hurlus trouvaient finalement la solution sur phase arrêtée. Le corner de Govea était dévié par Awoniyi au deuxième poteau où Mezague ne se faisait pas prier pour pousser le ballon au fond des filets. Juste avant la pause sur un corner, Bourdin était à deux doigts de rétablir l’égalité mais son heading passait juste à côté des buts de Werner.

Au retour des Vestiaires, Werner devait sortir le grand jeu sur une tête de Badibanga pour conserver le zéro. Attentistes en première période, les Lierrois se montraient beaucoup plus entreprenants après la pause. Ce nouveau dispositif créait des espaces. Selim Amallah n’en demandait pas tant pour s’offrir une petite promenade de santé dans la défense locale avant de décocher une frappe imparable dans la lucarne gauche des buts de Rakovsky. La messe était dite pour les joueurs du Lierse. D’autant que juste après l’heure de jeu, Taiwo Awoniyi, bien servi par Amallah, inscrivait facilement le troisième but de la rencontre. Malgré une bonne volonté évidente, les hommes de Colpaert n’étaient pas en mesure de revenir dans la partie et devaient se contenter de limiter les dégâts.