La fête après la défaite

MOUSCRON : Werner ; Gkalitsios (85e Debaisieux), De Medina, Godeau, Huyghebaert ; Rotariu, Mezague (46e Bolingi (75e Petit)), Van Durmen, Govea, Amallah ; Awoniyi.

LOKEREN : Verhulst : Monsecour, Maric, Filipovic, Skulason ; Hupperts (66e Straetman), Overmeire, Marecek, De Ridder(80e Benchaib) , Cevalos ; De Sutter.

ARBITRE : M. Verboomen.

AVERTISSEMENTS : Cevalos, De Ridder, Van Durmen, Gkalitsios, Monsecour, Amallah.

EXCLUSION : 74e Awoniyi (1r.)

LES BUTS : 2e Maric sur pen. 0-1, 55e Rotariu 1-1, 70e Filipovic 1-2.

MOUSCRON – Les hommes de Peter Maes n’avaient pas le choix pour cette rencontre face à Mouscron. Le seul objectif était la victoire. Dès le coup d’envoi, ils se lançaient d’ailleurs à l’assaut des buts d’Olivier Werner. Sur leur premier centre de la rencontre, De Sutter était déséquilibré par De Medina. Même si le match venait de débuter, l’arbitre n’hésitait pas une seconde et indiquait le point de penalty. Maric ne tremblait pas face à Werner et plaçait les visiteurs aux commandes. Les Hurlus réagissaient immédiatement mais se montraient maladroits au moment de délivrer la dernière passe. Au quart d’heure, Hupperts était à deux doigts de doubler la mise pour Lokeren mais Werner sortait un arrêt trois étoiles et déviait la tentative en corner. Les hommes de Peter Maes semblaient déchainés et comptaient bien assurer leur maintien sans attendre la dernière journée. De leur côté, les Mouscronnois étaient bien trop brouillons pour espérer rétablir l’égalité face à des visiteurs plus présents dans les duels et sur les deuxièmes ballons.

Au retour des vestiaires, Frank Defays changeait ses plans et lançait Bolingi dans la bataille au détriment de Teddy Mezague. Emmenés par leurs deux attaquants, les Mouscronnois se montraient enfin dangereux. Ils allaient même finir par égaliser à la 55e. Amallah, bien isolé par Awoniyi, trouvait Rotariu au deuxième poteau. Le Roumain, d’une tête bien placée, remettait les deux équipes à égalité. Ils auraient pu prendre l’avantage peu après l’heure de jeu au bénéfice d’une belle combinaison entre Bolingi, Awoniyi et Amallah mais la tentative de ce dernier terminait sa course en sortie de but. De l’autre côté du terrain, les joueurs de Lokeren se montraient beaucoup moins maladroits. Sur une phase arrêtée, les Hurlus faisaient une nouvelle fois preuve de largesses défensives. Filipovic en profitait pour tromper Werner de la tête. A un quart d’heure du terme, Awoniyi était exclu pour un coup direct. Réduits à dix, les Hurlus ne parvenaient pas à refaire leur retard et devaient se contenter d’une nouvelle défaite sur leur pelouse. Malgré cette nouvelle défaite, le club avait prévu de fêter ses supporters en leur offrant un feu d’artifice et quelques animations pour ce dernier match à domicile de la saison régulière.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce site Web, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
OK
Vous pourriez aussi regarder