Pour cette 9ème journée de championnat, l’Excel recevait le KV Malines. Une équipe classée 12ème avec ce match, mais qui restait toutefois un adversaire difficile à affronter et à prendre avec beaucoup de sérieux. Cependant, peu importe le résultat de cette confrontation, les Hurlus étaient assurés de rester dans le top 6 à l’issue de cette journée.

Et les Mouscronnois entamaient parfaitement leur rencontre, comme c’est souvent le cas cette saison. Après une première alerte malinoise, bien captée par Bailly, les locaux parvenaient déjà à ouvrir le score, après seulement neuf minutes de jeu. Isolé côté gauche, Olinga centrait en direction d’Awoniyi et Bolingi, qui ne parvenaient pas à toucher le ballon. Mais la chance était Mouscronnoise, permettant au centre rentrant du numéro 7 de trouver le cadre, surprenant totalement Coosemans. 1-0, l’entame ne pouvait être meilleure ! Par la suite, ce sont les visiteurs qui se montraient un peu plus dangereux, sans pour autant inquiéter Bailly. Mais à la 26ème, Mouscron se montrait une nouvelle fois réaliste. Après un gros effort de Mohamed, Awoniyi coupait le centre du Français au premier poteau, obligeant Coosemans à se retourner pour la deuxième fois de la soirée. 2-0 à peine à la demi-heure, l’Excel se mettait déjà dans une position confortable. Et même si les Flandriens parvenaient à se créer quelques possibilités, ils tombaient toujours sur une défense intransigeante, ou un Bailly très en forme ce soir. Mieux encore, les Hurlus continuaient à se procurer de franches occasions, notamment grâce à Olinga qui voyait son tir s’échouait sur la barre transversale, ou encore Bolingi, qui manquait le but de peu, en face à face. 2-0 à la pause, les Mouscronnois se plaçaient dans situation confortable.

Comme nous pouvions nous y attendre, la seconde période présentait une équipe malinoise très offensive, face à un Excel décidé à jouer les contres. Malgré cela, ce sont les locaux qui continuaient leur grosse prestation défensive, tout en portant le danger très rapidement vers l’avant. À la 69ème, les visiteurs pensaient pouvoir revenir au score. En effet, l’arbitre, Monsieur Luc Wouters, indiquait le point de pénalty, pour une faute de bras de Diedhiou… Hors du rectangle ! Mais une nouvelle fois, Bailly se montrait impérial et sortait l’envoi de Matthys, d’une main ferme. Malheureusement, à la 76ème, le portier et capitaine Hurlus devait s’incliner pour la première fois. Schoofs, auteur d’une remontée balle aux pieds, se présentait à l’entrée du rectangle et plaçait une frappe à ras de terre. Un but sur lequel Bailly prenait une carte jaune pour contestation, le portier estimant qu’il y avait un tirage de maillot au départ d l’action. 2-1, l’Excel et ses supporters allaient devoir se serrer les coudes jusqu’au bout ! Mais malheureusement, la défense locale craquait une nouvelle fois, dans le temps additionnel de cette rencontre. Malmenés depuis la 65ème, l’Excel lâchait finalement prise. Après un coup franc, Coosemans, monté pour la dernière action, récupérait le ballon et faisait un petit numéro avant de tenter un centre raté à ras de terre, qui atteignait cependant les pieds de Cobbaut, étrangement seul dans le rectangle. Au point de pénalty, le Malinois ne se privait pas pour crucifier Bailly, irréprochable sur cette rencontre. 2-2 score finale, un nul au goût amer pour l’Excel, qui semblait parfaitement dominer son sujet en première période. Mais avec 17 points et une très belle troisième place avant la trêve, les Hurlus peuvent être fiers de leur début de saison.

 

Réactions:

 

Bailly :

C’est rageant de perdre deux points de cette manière, à la dernière minute. C’est là que nous voyons un peu le manque d’expérience de cette jeune équipe mouscronnoise. À 2-1 à quelques secondes du terme, il ne faut plus chercher à jouer, mais taper devant, surtout dans un moment de moins bien. De derrière, j’ai vraiment senti que nous commencions à perdre notre football. Je pense qu’il y avait la place pour faire mieux, mais c’est le football, ce n’est pas toujours juste. Pour ma part, je suis assez satisfait de ma réussite lors des pénaltys cette saison. Mais, personnellement, j’aurais préféré encaisser celui d’aujourd’hui et gagner ce match, plutôt que ce scénario.

Rednic :

Nous sommes bien rentrés dans le match, en mettant vite la pression et en dominant notre adversaire. Nous avons réussi à marquer assez vite, puis à remettre un coup sur la tête de nos adversaires, alors que ceux-ci revenaient bien dans la partie. Mais ne deuxième c’était différent, nous avons plus subi et Malines mettait une grosse pression. Ce deuxième but encaissé est malheureux, car il est la preuve du manque d’expérience de mon équipe, qui cherche à jouer plutôt qu’à préserver le résultat. Maintenant, nous prenons un point face à une bonne équipe de Malines. Il y a un an d’ici, nous aurions signé pour un tel résultat, et ce soir nous sommes déçus de n’avoir pris qu’un point, preuve que l’Excel évolue.

Locigno :

Nous sommes vraiment déçus de ce résultat, nous méritions mieux aujourd’hui. C’est une ambiance pesante, de défaite qui régnait dans le vestiaire au coup de sifflet final. Je pense que nous perdons deux points qui serons très important pour la suite de la saison, et c’est surtout la manière dont nous les avons perdu qui nous fâche. C’est très dur de prendre un but à la dernière seconde, alors que tout le stade et l’équipe étaient prêts à faire la fête. Mais ce résultat ne dois pas ternir notre excellent début de saison et une très belle troisième place au classement.

 

 

Royal Excel Mouscron – KV Malines :

Les buts : 9ème Olinga (1-0), 26ème Awoniyi (2-0), 76ème Schoofs (2-1), 90+2 Cobbaut (2-2)

Mouscron : Bailly, Mezague, Govea, Olinga, Bolingi, Mohamed (73ème Rotariu), Awoniyi (78ème Gulan), Locigno (82ème Vojvoda), Diedhiou, Nkaka, Godeau

Malines : Coosemans, De Witte, Matthys (77ème Drazic), Croizet, Rits, Schoofs, Cobbaut, Bandé (56ème Kawaya), Smolders, Ganvoula (56ème Pedersen), Rherras

Cartes jaunes : Rits, Bailly, Olinga, De Witte, Mezague, Cooseman