Dans le cadre de la 8ème journée de championnat, l’Excel recevait le KAS Eupen. Une formation mal classée de cette Pro League, avant-dernière avec cinq unités. Cette rencontre était aussi l’occasion de revoir Mickaël Tirpan au Canonnier, lui qui avait quitté la cité Hurlus lors du mercato estival.

Et, comme à son habitude depuis le début de la saison, l’Excel commençait bien cette rencontre. Les hommes de Rednic mettaient du rythme d’entrée, effectuant un gros pressing sur la défense eupenoise. Un bon début qui amenait le danger sur les cages visiteuses, avec de nombreux centres. Cependant, cette nette domination restait stérile. À la 20ème, le jeu devenait de plus en plus équilibré, les Pandas arrivant enfin à poser le jeu et à faire circuler le ballon. Mais alors que plus aucun danger n’était à signaler de part et d’autre, Mouscron débloquait le marquoir. À la 35ème, accroché devant la surface, Awoniyi bénéficiait d’un coup franc très bien placé. Govea prenait ses responsabilités, et plaçait le ballon d’un superbe enroulé en lucarne. 1-0, les efforts mouscronnois payaient enfin ! Malheureusement, la joie était de courte de durée. Quatre minutes plus tard, sur leur première frappe, les Eupenois revenaient dans la partie via l’inévitable Mickaël Tirpan. À la réception d’un corner dégagé plein axe, l’ancien Hurlus plaçait une superbe demi-volée, sur laquelle Bailly ne pouvait rien. 1-1 alors que les locaux semblaient maitriser la partie, l’Excel était mal payé. D’autant plus que dans les deux minutes de temps additionnel, les visiteurs prenaient l’avantage, contre le jeu. Bailly recevait un ballon facile à droite de ses cages, et tentait la passe vers l’avant. Cette dernière, bien trop puissante, tombait dans les pieds d’un Mbaye Leye qui ne se faisait pas prier pour tenter sa chance en un temps, dans les cages vides. 1-2, les Hurlus étaient pris à froid face à l’incroyable réussite des Pandas.

L’Excel redémarrait sa seconde période à l’image de la première sauf que, cette fois, cela s’avérait payant ! À a 53ème, après une belle action bien menée par Amallah et Govea, ce dernier décalait Vojvoda sur la droite. Le numéro 27 Hurlus centrait fort devant le but, contraignant Lotiès à dévier le ballon dans ses propres filets. 2-2 dès la reprise, Mouscron ne pouvait mieux démarrer sa mi-temps ! Par la suite, Leye trouvait la transversale suite à un coup franc provoqué par Vojvoda, à la limite du pénalty. Mais globalement, l’Excel restait au-dessus de son adversaire. Et cette domination prenait enfin tout son sens à la 69ème. À la réception d’un centre parfait de Mohamed, Bolingi profitait d’une petite erreur de Van Crombrugge pour placer sa tête dans les cages vides. 3-2 à 20 minutes du terme, la logique du match prenait enfin le dessus ! La fin de rencontre prenait une toute autre allure, comme nous pouvions nous y attendre. L’Excel reculait, laissant les Pandas approcher afin de mieux repartir en contre. Une tactique qui, même si elle ne permettait pas d’aggraver le score, empêchait toutefois les Eupenois de se créer des occasions. À noter l’expulsion d’Amallah en toute fin de rencontre, pour un tacle dangereux sur Blondelle. Et le score ne bougeait plus jusqu’au coup de sifflet final, permettant à tout un stade d’exulter. L’Excel empochait les trois points, pour la 5ème fois de la saison, en huit rencontres. Avec un total de 16 unités, les Hurlus trônaient à la… 3ème place ! Et étaient assurés d’être présents dans le top 6 à l’issue du weekend.

Godeau :

Nous entrons bien dans la rencontre, avec un bon pressing dès le début. Nous parvenons même à marquer ce but qui nous libère. Par la suite, je pense que l’envie de trop bien faire et la fougue ont pris le dessus, ce qui a entrainé ces erreurs qui nous coûtent deux buts aujourd’hui. Mais il faut noter la réaction de l’équipe qui, même menée, est parvenue à réagir et à renverser la tendance. Je suis convaincu que cette équipe de Mouscron, avec cette mentalité et cette envie peut aller loin. Tout comme notre buteur Bolingi. Pour moi, au vu de ses prestations, il peut aller chercher le titre de meilleur buteur cette saison.

 

Rednic :

Nous avons bien commencé cette rencontre, sans pour autant nous procurer de grandes occasions. Par la suite, alors que nous étions moins bien dans le match, nous parvenons à prendre l’avantage sur coup franc. Je suis tout de même mécontent de ces deux buts que nous prenons, surtout le deuxième qui est pour moi une erreur collective, à quelques secondes de la mi-temps. Le premier, Tirpan place une magnifique frappe et il est difficile de le reprocher à mes joueurs. Malgré cela, il faut souligner la mentalité de l’équipe, qui ne lâche jamais rien. Contre Gand, et aujourd’hui contre Eupen, nous parvenons à reprendre l’avantage, alors que nous sommes menés au score. J’ai un groupe jeune, avec peu d’expériences mais une mentalité irréprochable, qui nous permet de bien travailler en semaine et réaliser de bonnes prestations. Maintenant nous devons regarder vers le haut, et plus vers le bas comme les saisons précédentes.

 

Royal Excel Mouscron – KAS Eupen :

Mouscron : Bailly, Mezague, Govea, Bolingi, Mohamed, Awoniyi (87ème Locigno), Palic (63ème Nkaka), Amallah, Vojvoda, Godeau, Rotariu (58ème Olinga)

Eupen : Van Crombrugge, Lotiès, Amani (87ème Diallo), Leye, Garcia, Afif (76ème Schouterden), Wague, Blondelle, Tirpan, Valiente, Verdier

Les buts : 35ème Govea (1-0), 39ème Tirpan (1-1), 45+2 Leye (1-2), 53ème csc Lotiès (2-2), 69ème Bolingi (3-2),

Carte jaune : Valiente, Bolingi, Godeau, Vojvoda, Tirpan, Nkaka, Verdier,

Carte rouge : 90ème Amallah